Vous êtes ici

Marseille sera ville olympique en 2024 aux côtés de Paris !

14 septembre 2017

C'est officiel !  Les JO 2024 auront bien lieu en France en 2024 !  Paris a décroché le "Graal olympique", ce mercredi 13 septembre à Lima, au Pérou où le Comité International Olympique (CIO) rendait son verdict final.
Désignée par Paris comme ville hôte pour les épreuves de voile olympiques et paralympiques, ainsi que pour le tournoi de football, Marseille va profiter de cette formidable dynamique des JO et démontrer  - une fois de plus - sa capacité à accueillir de grands évènements internationaux.

Plus grand évènement médiatique mondial (plus de 100 000 heures de diffusion TV cumulées), les Jeux Olympiques vont offrir une vitrine exceptionnelle pour l'image de Marseille à l'international et d'indéniables retombées sur le plan économique pour la ville et pour le territoire. Après l’année européenne de la culture en 2013, l’Euro 2016 ou l’année européenne du sport 2017, c’est un challenge et une reconnaissance supplémentaires pour Marseille, désormais installée dans le club très prisé des cités olympiques.

Une longue expérience dans l'organisation de manifestations nautiques

 
S'appuyant sur un mouvement sportif dynamique et professionnel (51 clubs nautiques et 13000 licenciés dans les Bouches du Rhône), Marseille accueille plus de 100 manifestations nautiques par an,
allant des régates locales au Tour de France à la Voile, et à de grandes compétitions internationales, telles que The Race (2001), Les Jeux mondiaux de la Voile (2002), L'Audi Med Cup (de 2008 à 2011),  Le Marseille One Design (2014 et 2015) ou encore la Grande Parade maritime (2013).

Une rade propice aux grandes compétitions

 
La cité phocéenne bénéficie d'une rade exceptionnelle à l'aérologie favorable et parfaitement orientée par rapport aux vents dominants.
Les Athlètes de l'équipe de France ne s'y sont pas trompés. 75 d'entre eux s'entraînent au quotidien sur ce plan d'eau, dans le cadre du pôle France Volie et des pôles Espoir voile et kayak, installés sur le Stade nautique du Roucas Blanc.

Un projet de candidature cohérent

 
Outre sa grande expérience dans l'organisation de compétitions nautiques d'envergure, Marseille a su séduire le jury parisien en proposant un projet de site olympique, très compact avec une zone de compétition, des infrastructures d'accueil et des espaces réservés aux spectateurs,tous situées au coeur même de la ville.

Le projet s'articule autour de 6 axes majeurs :

  • La Marina Olympique du Roucas Blanc qui sera modernisée pour accueillir l’ensemble des séries olympiques
    + d'infos
  • L'espace spectateurs de 5 000 places en tribune sera installé sur la Corniche Kennedy le temps des Jeux
    + d'infos
  • Les ronds de courses en mer seront regroupés dans la rade sud de Marseille, en visibilité totale depuis la ville et les plages du Prado
    +d'infos
  • Le Village Olympique, temporaire, est actuellement prévu sur l’hippodrome Borély, à proximité immédiate de la future Marina
    +d'infos
  • Le Stade Vélodrome accueillera les matchs de foot puisque Marseille reçoit également le tournoi olympique de ballon rond
  • Le "Live site" sera installé sur l’esplanade du Mucem, il pourra accueillir jusqu’à 10 000 visiteurs pour suivre l’ensemble des Jeux et des épreuves
    + d'infos

On le voit, le projet marseillais offre une accessibilité exceptionnelle à tous les sites olympiques que l'on se place du point de vue des athlètes ou des spectateurs.
L'accessibilité de la ville par les dessertes internationales (Thalys, TGV, Grand Port Maritime, Aéroport Marseille-Provence) a constitué également un indéniable atout supplémentaire pour le projet.

Près de 600 athlètes  (voile et foot) seront accueillis pendant la période de compétition ainsi que leur staff technique et médical. Mais l'enjeu, bien avant 2024, est aussi de pouvoir accueillir les compétiteurs, lors de leurs phases de préparation olympique, pendant les 7 prochaines années, durant lesquelles Marseille organisera de nombreuses compétitions et sera, en quelque sorte, la capitale mondiale du nautisme et de la voile.

En prenant connaissance du verdict du CIO, Jean-Claude Gaudin a exprimé son immense fierté
pour cette "victoire historique, 100 ans après les premiers Jeux organisés à Paris en 1924 et cette grande première pour Marseille !
Le maire a rappelé que "Marseille a soutenu dès le début, la candidature de Paris, symbole de l'unité du pays tout entier et s'en trouve récompensée en ayant le privilège d'accueillir les épreuves olympiques de voile et de football."
 

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet