Vous êtes ici

L'écrivain et aventurier Sylvain Tesson embarque à Marseille, dans le sillage d’Ulysse !

03 mai 2019

Spécialiste et admirateur d’Homère, l'écrivain Sylvain Tesson - grand voyageur et aventurier - se lance sur les traces d'Ulysse, à bord d’un superbe voilier qui l’emportera des rivages de Sicile jusqu’aux côtes turques, en passant par l’Italie, l’Albanie et la Grèce, du 8 mai au 17 juin 2019. 

Pour sa grande "Odyssée", il a décidé d’embarquer sur le Vieux-Port de Marseille, pivot de la coopération culturelle et économique entre les deux rives de la Méditerranée.
.
Fort de cette passion pour Homère, Sylvain Tesson souhaite aujourd’hui aller au bout de son rêve littéraire et accomplir à son tour le voyage d’Ulysse à travers la Méditerranée, tout en interprétant à sa façon, les grands mythes de l’Odyssée. En livrant au public sa vision très personnelle de ce récit, socle de la civilisation, et par la découverte des cultures et des lieux marqués par le récit épique, il fera découvrir à quel point les textes de la mythologie sont encore bien présents dans la culture européenne

Ce périple méditerranéen fera l'objet d'une série documentaire, réalisée par Christophe Raylat, coproduite par ARTE France et Lato SensuProductions avec la participation d’Ushuaia TV et TV5 Monde.

Sylvain Tesson sera reçu par Jean-Claude Gaudin, ce mardi 7 mai à 11h, à l'Hôtel de Ville, pour présenter son projet en compagnie de Christophe Raylat.

Sylvain Tesson en bref 

Ecrivain voyageur à succès, Sylvain Tesson est géographe de formation.
Il effectue en 1991 sa première expédition en Islande, suivie en 1993 d'un tour du monde à vélo. C'est là le début de sa vie d'aventurier.
Il traverse également les steppes d'Asie centrale à cheval sur plus de 3000 km du Kazakhstan à l’Ouzbékistan.
En 2003-2004, il reprend l'itinéraire des évadés du goulag en suivant le récit de Slavomir Rawicz : "The Long Walk" (1955). Ce périple l'emmène de la Sibérie jusqu'en Inde à pied.

En 2010, il réalise un projet souvent évoqué auparavant, en allant vivre six mois (de février à juillet) en ermite dans une cabane au sud de la Sibérie, sur les bords du lac Baïkal. Il relate cette expérience solitaire dans son journal publié l'année suivante sous la forme d'un essai autobiographique intitulé : "Dans les forêts de Sibérie", qui obtient le Prix Médicis essai 2011 et est adapté au cinéma par Safy Nebbou en 2016.

Depuis quelques années, il écrit des nouvelles, dans un registre poétique où souvent l'absurde des situations humaines est montré avec humour. Il obtient le prix Goncourt de la nouvelle en 2009, pour "Une vie à coucher dehors".

Source : Babelio.com

 

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 
 

  Live Tweet