Vous êtes ici

JO 2024 : Marseille court pour Paris 2024

07 novembre 2016

Le 13 septembre 2017, le Comité International Olympique rendra sa sentence pour l'attribution des Jeux Olympiques 2024. On saura alors si la candidature française est retenue.
Si c'est le cas, Paris sera la ville hôte et Marseille sera à ses côtés pour accueillir les épreuves nautiques (olympiques et paralympiques) ainsi qu'une partie de la compétition de football.

Un an, jour pour jour, avant l'échéance, ce mardi 13 septembre a été un temps fort de la candidature !  Le Comité Paris 2024 a choisi Marseille, site clé du dispositif Paris 2024, pour lancer sa tournée (deux mois à travers la France) de sensibilisation et de mobilisation des français autour de ce projet.

La cité phocéenne a mis à profit cette journée exceptionnelle pour mobiliser les forces vives du territoire dans le domaine sportif, mais aussi, économique et culturel.


Marseille court pour "Paris 2024"

Parmi les nombreux rendez-vous programmés pour l'occasion, une course pédestre - "Marseille court pour Paris 2024" - a réuni plusieurs personnalités emblématiques, sur un parcours de... 2024 mètres entre la Corniche Kennedy et le stade Vélodrome.
Aux côtés de sportifs de renom - Tony Estanguet (co-président du Comité "Paris 2024"), Nathalie Simon, Mehdi Baala, Hèlène Defrance, Christopher Pratt... - plusieurs élus municipaux ont décidé également de mouiller le maillot et ont fait admirer leur foulée "olympique" sur le parcours qui jalonnera les sites emblématiques des JO à Marseille : stade nautique du Roucas-Blanc, rade sud, berges de l'Huveaune, stade René Magnac et stade Orange Vélodrome.
Des personnalités emblématiques locales comme André Giraud (Président du Comité de Provence d'athlétisme et vice-président de la Fédération), Jacques Pfister (Président de la Chambre de commerce et d'industrie) se se jointes à eux.
Enfin, sept adolescents (de l'Institut médico-éducatif de Marseille) en situation de handicap mental participaient à la course également.


Les autres temps forts de la journée

A l'issue de l'épreuve, les coureurs et les membres du Comité "Paris 2024" ont tenu un point presse sur la pelouse du stade Orange Vélodrome autour notamment de Tony Estanguet, Denis Masseglia (Président du Comité national Olympique du sport français), Denis Gargaud-Chanut (champion olympique marseillais de canoë monoplace à Rio), Jacques Pfister et des athlètes olympiques participant au DécaNation 2016 à Marseille. Parmi les membres du Comité "Paris 2024" présents, on peut signaler également la présence de Guy Drut (membre du CIO et champion olympique du 110 m haies 1976) et Thierry Rey (champion olympique de judo 1980).
Toujours au stade Orange Vélodrome, s'est tenu un atelier de concertation sur le projet olympique et paralympique avec des représentants des clubs nautiques et des représentants des services municipaux (200 participants).
Trois thèmes majeurs ont été abordés : "Sport et société", "Développement économique et territorial", "Jeux, fêtes et participation".


La base nautique du Roucas Blanc vous attend pour profiter des plaisirs de la mer

L'après-midi, le Comité "Paris 2024" visitera la Base nautique du Roucas-Blanc qui était, pour l'occasion, ouverte au grand public pour des baptêmes et des initiations aux sports nautiques, encadrés par des moniteurs municipaux. Ainsi, les amateurs de voile et de glisse (mais aussi d'environnement marin) ont pu goûter aux plaisirs de la mer à bord de bâteaux collectifs, dériveurs, catamarans, planches à voile, paddles.


"Le projet Paris 2024 mobilise tous les atouts de notre pays, ce que la France a de mieux, a expliqué Tony Estanguet, co-président de Paris 2024. Nous avons besoin du soutien des Français pour construire le meilleur projet et pour gagner. Nous sommes très heureux de lancer symboliquement à Marseille, un atout majeur dans le projet Paris 2024, notre campagne de mobilisation nationale autour de la candidature."
Bernard Lapasset, l'autre co-président de la candidature française, a estimé, pour sa part, que "La Ville de Marseille - par son dynamisme, sa diversité, son implication, son expérience dans l’organisation d’évènements internationaux et l’exceptionnelle qualité de ses sites - se place aux côtés de Paris comme un atout majeur dans le dossier de candidature aux Jeux olympiques et paralympiques 2024."
 

Accès rapides

Réseaux sociaux

 

Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet